Jump to content
Le forum de l'OFPN

L'observatoire

  • entries
    327
  • comments
    617
  • views
    28,557

Henry G. Molaison est mort


DominiqueC

1,832 views

Henry G. Molaison ne vous dit probablement pas grand chose. Henry M. déjà un peu plus pour certains.... H.M. évoquera pour le plus grand nombre un patient, contributeur malgré lui, à l'origine de découvertes fondamentales sur la mémoire et ses sous bassements cérébraux.

Henry Gustav Molaison est décédé ce mardi 2 décembre 2008, à l'âge de 82 ans, dans une maison de soins dans le Connecticut (à 5h05, heure locale, des suites de complications respiratoires).

08-12-08.jpg style="margin: 4px 10px 6px 4px; box-shadow: 1px 1px 10px #555">Il est né à Manchester, un 26 fevrier 1926, et mena des études à la East Hartford High School. En 1953, il bénéficia d'une intervention chirurgicale au Hartford Hospital dans le cadre d'une épilepsie pharmaco-résistante. Après cette intervention, alors qu'il avait 27 ans, il ne pu jamais plus former de nouveaux souvenirs.

Nous devons la première étude scientifique sur l'amnésie de M. Molaison à Scoville et Brenda Milner, en 1957. Ce papier est disponible en accès libre à cette adresse : http://www.scribd.com/doc/8642455/Loss-of-recent-memory-after-bilateral-hippocampal-lesions

La recherche publia durant plus de 50 ans des données sur M. Molaison, la dernière en date n'ayant pas plus de quelques mois : Skotko BG (2008). H.M.'s personal crossword puzzles: understanding memory and language.

Suzanne Corkin , une neuropsychologue qui étudia longuement le cas H.M., publia en 2002, dans Nature Reviews Neuroscience, une revue très très intéressante : http://homepage.mac.com/sanagnos/corkin2002.pdf

Henry Molaison avait prévu, depuis plusieurs années maintenant, de donner son cerveau à la science, souhaitant ainsi apporter un chapitre final à sa longue contribution scientifique...

Mise à jour 08-12-08 : Selon Le San Diego Union , le cerveau d'H.M. devrait être pris en charge par le Brain Observatory , à l'UCSD, afin d'en réaliser une cartographie complète. 3000 coupes devraient être ainsi réalisées et conservées dans des lamelles de verres, en plus des imageries médicales les plus avancées.

Source: http://dr.vivienneming.com/2008/12/impact-he-could-never-appreciate.html

Photo : http://www.nytimes.com/2008/12/05/us/05hm.html?pagewanted=1&_r=3&adxnnlx=1228489372

1 Comment


Recommended Comments

ce sera vraisemblablement très intéressant à suivre ces études anatomiques, considérant que le rôle exact de l'hippocampe dans les processus mnésiques fait toujours l'objet de controverse.

Comme l'indique la source de ta nouvelle, le plus dommage c'est que H.M. lui même n'aura jamais été pleinement conscient de l'impact qu'il a eu sur l'avancement de nos connaissances scientifiques, une contribution qui continuera même après sa mort avec ces études à venir...

Link to comment
Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...