Jump to content
Le forum de l'OFPN

 

FORUM PUBLIC

ATTENTION Vous vous trouvez sur la partie PUBLIQUE  du forum et de ce fait, vos propos peuvent être lus par des personnes non adhérentes à l'OFPN et sont référencés par les moteurs de recherche.

Reconversion professionnelle en neuropsy


Guest neuropsy17
 Share

Recommended Posts

Guest neuropsy17

Bonjour,

J'ai le projet de reprendre mes études de psychologie pour devenir neuropsychologue. J'ai une maîtrise de psycho sociale obtenue en 2005, et depuis je travaille dans le recrutement

- donc rien à voir -

Je prépare cette année un DU de Neuropsychologie afin d'acquérir les bases pour présenter ma candidature dans différents M2 de neuropsy. Je ne sais pas si j'ai le droit de refaire un M1 vu que j'ai ma maîtrise validée dans une autre spécialité certes. Ai-je selon vous des chances d'intégrer directement un M2 l'année prochaine ?

D'ailleurs je suis en recherche active d'un stage dans un service gériatrie ou neurologie, et j'ai beaucoup de difficultés à trouver les adresses mails des neuropsychologues. En connaitriez-vous dans les dpts 16, 17 et 79 ?

Merci d'avance pour votre aide. Ce projet me tient vraiment à coeur !

Link to comment
Share on other sites

Effectivement, je ne pense pas que l'on puisse valider un M1 si on a déjà acquis une maîtrise, même si c'est dans un domaine différent.

Une entrée directement en M2 ? Je pense qu'en ayant fait un DU et des stages, ça se défend (il y a des M1 très peu "spécialisés", et pourtant, les étudiants parviennent à entrer en M2).

Pourquoi ne pas adresser un mail à quelques directeurs de M2, histoire de "tâter" le terrain ?

Bon courage !

Virginie Biscay
Service Pédiatrie au CH Grasse,
Cabinet libéral à Mouans-Sartoux (06)

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi ne pas adresser un mail à quelques directeurs de M2, histoire de "tâter" le terrain ?

Je pense que c'est une bonne idée, pour tâter le terrain et aussi peut-être avoir une occasion d'expliquer ton parcours et tes motivations, recevoir des conseils... C'est ce que j'avais fait personnellement en rencontrant un directeur de M2 car j'avais un parcours un peu atypique. Je pense que ça m'a aidé.

Après il faut réussir à joindre la bonne personne et que celle-ci soit disponible et à l'écoute, c'est pas forcément évident...

Soline BOGEY

CH Le Vinatier (69)

Pôle de Psychiatrie du Sujet Âgé

Link to comment
Share on other sites

Guest neuropsy17

Merci virginie06 pour ta réponse rassurante, c'est en effet une très bonne idée que de contacter les directeurs de M2.

Céline14, je vis en dans la région Poitou-Charentes et je vise les M2 de Bordeaux, Angers, et peut-être Poitiers (mais le contenu me convient moins).

Soline, j'ai aussi un parcours atypique qui me pose aussi un problème au niveau de ma recherche de stage. Je n'essuis que des refus à cause, je pense, de mon parcours, mais je m'accroche car c'est vriament ce que je souhaite faire.

Link to comment
Share on other sites

bonjour :pom:

J'ai eu une stagiaire qui était en M1 neuropsy et qui a pris conscience lors de son année que la neuropsychologie n'était pas son truc. elle avait tout de même validé son année ainsi que son mémoire (à (thème neuropsy bien sûr).

Elle est allée voir un responsable de master (TCC) en lui expliquant le problème et elle a pu refaire un mémoire l'année suivante et suivre les cours également avec passage d'examen même si les notes n'ont pas été comptabilisées dans son dossier universitaire.

A la fin de son année supplémentaire, elle a intégré le master en question.

Tout ça pour dire que c'est possible. A mon avis, il faut vraiment en discuter de vive voix avec un responsable et se focaliser sur une formation par contre car ce genre de dossier ne passera vraiment pas partout.

bon courage pour ta reconversion !

Dominique Cazin, Montreal (Canada)

Link to comment
Share on other sites

Les parcours atypiques ne provoquent pas toujours des rejets, mais suscitent aussi de la curiosité. Parfois même cela peut être un atout à mettre de ton côté... Richesse du parcours, adaptation, flexibilité...

Et puis changer comme çà et reprendre une formation, ça demande quand même une dose de motivation et de courage non négligeable !! Et çà, ça peut être un super bon point !:pom:

Emilie Avondino

Psychologue-neuropsychologue

Doctorante 1ère année Lille3

Laboratoire URECA

Si on ne trouve pas de solution à un problème c'est qu'il n'y a pas de problème (proverbe Shadock)

Link to comment
Share on other sites

Amiens est un bon exemple d'université ouverte aux parcours atypiques mais ca serait un peu faux de dire que les facs, en général, voient ce type de parcours d'un bon oeil.

Les parcours sont de plus en plus fermés, de la volonté même des enseignants. C'est très regrettable et ce n'est pas le propos de ce topic mais les enseignants de neuropsy ne sont pas les personnalités les plus ouvertes à mon avis.

Dominique Cazin, Montreal (Canada)

Link to comment
Share on other sites

Oui d'accord j'admets prêcher pour mon ancien master...

Sinon, à contre-coeur, je suis complètement d'accord avec toi, Dominique.

Courage à toi, surtout accroches-toi !:pom:

Emilie Avondino

Psychologue-neuropsychologue

Doctorante 1ère année Lille3

Laboratoire URECA

Si on ne trouve pas de solution à un problème c'est qu'il n'y a pas de problème (proverbe Shadock)

Link to comment
Share on other sites

Salut neuropsy17.

J'ai moi même eu un parcours atypique qui a fait qu'à 33 ans j'ai repris et obtenu un M2 pro de neuropsychologie clinique à Lille 3. Le tout avec la naissance d'une petite fille dans la même année. Donc c'est toujours possible mais je pense qu'il faut tout de même avoir des atouts avec soi. De mon côté j'ai eu la chance d'avoir des gens extraordinaires à mes côtés qui m'ont donné ma chance, je remercie d'ailleurs ici, Lise Terlinck ma super maître de stage qui m'a épaulé et prise à ses côtés, ainsi qu'Hervé Platel et Séverine Samson qui n'ont pas hésité à me donner cette chance de finir mon cursus universitaire et qui ont été des gens formidables avec moi, et c'était pas gagné d'avance.

Pour informations, j'étais en formation continue, ce qui est plus facile pour les Masters d'accepter ce type d'étudiants, car ils ont quelques places par an destinés à ce type de formation.

Alors n'hésite pas à aller voir des directeurs, à leur parler de ton parcours en toute sincérité.

Je te souhaite beaucoup de courage, il m'en a fallut énormément, cette année a été longue et difficile.

Tiens nous au courant.

A+

Edited by thomduham

Thomas DUHAMEL

Service de Neurologie et Neuropédiatrie

CH. de Dunkerque (59)

Link to comment
Share on other sites

Guest neuropsy17

Salut thomduham,

Comme quoi il faut s'accrocher. Bravo en tout cas pour cette belle réussite.

Moi aussi j'entre dans dans la catégorie des "vieux" en formation continue donc je ferai peut-être partie de ces chanceux.

En tout cas merci pour ton témoignage.

A+

P.S : j'ai eu des contacts positifs avec des neuropsychologues mais rien de concret encore concernant ma demande de stage...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Félicitations ! :pom:

Virginie Biscay
Service Pédiatrie au CH Grasse,
Cabinet libéral à Mouans-Sartoux (06)

Link to comment
Share on other sites

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...