Jump to content
Le forum de l'OFPN

 

FORUM PUBLIC

ATTENTION Vous vous trouvez sur la partie PUBLIQUE  du forum et de ce fait, vos propos peuvent être lus par des personnes non adhérentes à l'OFPN et sont référencés par les moteurs de recherche.

Actualités & Communiqué officiel de l'OFPN

 

 

en plus des stages.


Guest anna.b
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

je souhaite reprendre un M1 de neuropsycho après 2 ans d'école buissonnière.

je recommence à me plonger dans mes cours et dans les ouvrages mais j'aimerai également aller "sur le terrain".

le souci, c'est qu'évidemment, sans convention, les choix sont restreints... j'en aurai bien effectué un cet été mais toujours le même souci avec la convention...

qu'est ce que vous me conseillez?? dans l'idée d'association etc.

merci :)

Link to comment
Share on other sites

Une convention directement avec un établissement n'est pas possible ? Honnêtement, je ne sais pas, je n'ai jamais été confronté à cette question, mais si l'établissement accepte, je ne vois pas en quoi un accord universitaire serait obligatoire...

François Radiguer

CHU Bicêtre - services de rééducation post-réanimation et réanimation chirurgicale

Kremlin-Bicêtre (94)

Membre du Comité d'Edition et de Rédaction des Cahiers de Neuropsychologie Clinique 

Membre de la société secrète des membres du mois

Link to comment
Share on other sites

je crois que justement, certaines institutions n'acceptent pas de stagiaires hors convention universitaires

Virginie Biscay
Service Pédiatrie au CH Grasse,
Cabinet libéral à Mouans-Sartoux (06)

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas encore rencontré un étudiant en stage sans convention universitaire, ne serait-ce que pour des raisons d'assurance.

Par contre, je connais plusieurs étudiants qui, pour cette raison, se sont inscrits dans un DU voir une première année de quelque chose pour pouvoir bénéficier de cette couverture indispensable.

Dominique Cazin, Montreal (Canada)

Link to comment
Share on other sites

Pas moins ou pas plus que n'importe quel autre type de patient. Il faut que le stage s'inscrive dans un contexte bien précis, c'est celui de la pré professionnalisation et celle ci ne s'acquière qu'avec un projet à part entière, universitaire et clinique.

Tu ne peux pas assister librement aux cours de l'université de ta ville ? Si tu souhaites reprendre un M1 l'année prochaine, ca serait peut être le mieux. J'imagine que tu as des matières sur lesquelles tu vas devoir te remettre à niveau. Ca te donnera l'occasion de récupérer de la biblio. Regarde pour t'inscrire à la BU, c'est généralement payant lorsqu'on est pas inscrit à la FAC mais ca peut être très intéressant pour toi, notamment pour l'accès aux livres de neuropsy et aux périodiques.

Je me permets une remarque, parce que j'ai déjà eu plusieurs fois l'occasion de rencontrer des personnes souhaitant reprendre des études : il faut bien faire attention à garder un projet cohérent et pas uniquement basé sur l'unique raison de son désir professionnel. Un M1, c'est un paquet d'heures de cours dans des matières autres que la neuropsychologie, d'une part. Un Master dans son ensemble, c'est un cheminement qui doit s'inscrire dans une logique de formation, une logique qui sera évaluée lors de ton entrée en M2.

Si j'étais à ta place, que je devais reprendre la fac, je demanderais à assister librement aux cours, j'irais récupérer des biblio afin de bosser à la BU et je commencerais à tisser un petit réseau, en sollicitant des journées d'observation, par exemple, auprès de neuropsychologues ou au moins des entretiens pour discuter du métier. Si le contact passe bien, ces psychologues se souviendront de toi et pourront peut être te prendre en stage l'année suivante.

Bon courage.

Dominique Cazin, Montreal (Canada)

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai pas encore rencontré un étudiant en stage sans convention universitaire, ne serait-ce que pour des raisons d'assurance.

Hors convention universitaire, il faut fournir une attestation d'assurance civile (c'est pas ça le bon nom mais je ne trouve pas l'expression précise).

Virginie Biscay
Service Pédiatrie au CH Grasse,
Cabinet libéral à Mouans-Sartoux (06)

Link to comment
Share on other sites

Oui, au niveau des assurances, je ne vois pas ce qui bloque, effectivement, du moment que tu as une assurance responsabilité civile... les conventions unviersitaires n'offrent rien de plus à ce niveau là à part qu'elles attestent qu'il y a bien une assurance.

Et pour moi que ce soit une journée d'observation ou un stage plus long, une établissement doit demander les mêmes garanties, non ?

Pour répondre à la question d'Anna sur les patients Parkinson, si c'est juste les rencontrer, non, ça ne t'apprendra pas grand chose, il faudrait plutôt rencontrer un neuropsy qui bosse avec des patients atteints de cette pathologie.

François Radiguer

CHU Bicêtre - services de rééducation post-réanimation et réanimation chirurgicale

Kremlin-Bicêtre (94)

Membre du Comité d'Edition et de Rédaction des Cahiers de Neuropsychologie Clinique 

Membre de la société secrète des membres du mois

Link to comment
Share on other sites

Un bon compromis pourait être l'inscription universitaire en auditeur libre ; cela présente un double avantage : tu auras une convention de stage non-obligatoire en bon et due forme pour réaliser ton stage, et tu as accès aux cours qui t’intéressent (ainsi qu’a la BU) pour te « remettre dans le bain ». J’aurai tendance à déconseiller un stage free-lance :youhou: tout simplement parce que si le stage se passe mal pour une raison ou pour une autre tu n’auras pas la possibilité d’en référer à personne ni d’être aidée en cas de besoin…et puis la pratique reste indissociable de la théorie.

Je rejoins Dom, il est important de réfléchir à un projet professionnel et de faire des stages ou autres activités complémentaires en accord avec un projet pro cohérent.

Elise Henry,

C.H.U Limoges

M.P.R J. Rebeyrol

50% réeducation neurovasculaire et 50% équipe mobile AVC

Link to comment
Share on other sites

Pas moins ou pas plus que n'importe quel autre type de patient. Il faut que le stage s'inscrive dans un contexte bien précis, c'est celui de la pré professionnalisation et celle ci ne s'acquière qu'avec un projet à part entière, universitaire et clinique.

Bonjour,

merci pour vos réponses.

j'ai déjà réussi à constituer une petite bibliographie et j'assiste au CM.

Par la mutuelle étudiante, on a l'assurance responsabilité civile. ça suffirait donc pour solliciter des stages???

par contre, je comprends pas très bien l'idée du projet professionnel...

Link to comment
Share on other sites

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...