L'observatoire

  • billets
    327
  • commentaires
    614
  • vues
    5 954

Le déclin de l’autorité: pourquoi les parents doivent devenir adultes

Voici un article très intéressant sur le déclin de l'autorité parentale et toutes les conséquences qui en découlent (l’embonpoint, la surmédication, l’anxiété, le manque d’estime de soi et le respect pour les autres chez les enfants). Nous sommes souvent amenés à intégrer une part psychoéducative dans notre pratique chez l'enfant et cette question du rôle et de l'autorité des parents y trouve une bonne place. 

Citation

 

« Chérie, pourrais-tu me faire une faveur ? Pourrais-tu prendre juste une petite bouchée de tes petits pois ? » Pour la plupart des gens, cet échange entre un père et sa fillette au restaurant semblerait normal, voire moderne : on invite l’enfant à coopérer sous forme de question, de façon à respecter son autonomie et à éviter une scène.

 

\...\ Elle montre comment trop souvent les adultes donnent le contrôle aux enfants, parce qu’ils ont renoncé à faire preuve d’autorité et perdu confiance en eux-mêmes. Ils sont motivés par le désir de favoriser le développement de l’enfant de façon réfléchie et respectueuse. En théorie, leurs intentions sont bonnes et leurs efforts impressionnants : les parents d’aujourd’hui tentent de responsabiliser leurs enfants – ils veulent aussi les contenter et éviter les conflits. En réalité, ils risquent de perdre leur primauté sur leurs enfants.

 

La table de la salle à manger est l’épicentre. « Quand les parents commencent à céder le contrôle à leurs enfants, c’est l’alimentation qui change en premier », remarque le Dr Sax dans The Collapse of Parenting : How We Hurt Our Kids When We Treat Them Like Grown-Ups. « Pas de dessert avant d’avoir mangé ton brocoli » est devenu « Trois bouchées de brocoli et ensuite le dessert, qu’en dis-tu ? » La commande s’est transformée en question, avec une promesse de récompense, ajoute-t-il. Le choix du repas exige de nos jours un sondage auprès des enfants pour savoir ce qu’ils acceptent de manger : poulet rôti et pommes de terre ou croquettes de poulet et frites. Leur choix est évident. Parfois, les parents renégocient : « Des frites de patates douces, qu’en dites-vous ? »

 

 

À lire ici:http://fr.chatelaine.com/societe/le-declin-de-lautorite-parentale-pourquoi-les-parents-doivent-devenir-adultes/



3 Commentaires


Commentaires recommandés

Très bon article qui déculpabiliserait pas mal de parents en tentatives désespérées d'une "parentalité bienveillante" pas toujours adaptée !!

  • Like 2

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Guest
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.