Jump to content
Le forum de l'OFPN

 

FORUM PUBLIC

ATTENTION Vous vous trouvez sur la partie PUBLIQUE  du forum et de ce fait, vos propos peuvent être lus par des personnes non adhérentes à l'OFPN et sont référencés par les moteurs de recherche.

Informations Bilan SEP


Guest Anthony
 Share

Recommended Posts

Guest Anthony

Bonjour,

 

Etudiant en ergothérapie et écrivant mon mémoire de fin d'étude concernant les troubles attentionnels chez les patients atteints de sclérose en plaques, je viens sur ce forum afin de recueillir des avis.

 

Je voudrais connaître les bilans neuropsychologiques réalisés par les neuropsychologues concernant les troubles attentionnels, et plus généralement les troubles cognitifs, avec une personne atteinte de sclérose en plaques.

En effet, je trouve dans la littérature bon nombre de bilans susceptibles d'être réalisés. Cependant, je préférerais avoir les informations des neuropsychologues les réalisant "sur le terrain".

 

Merci beaucoup d'avance pour vos réponses,

 

Anthony

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je ne suis pas spécialiste de cette pathologie, peut-être pas la mieux placée pour te répondre.

Mais de façon générale, je n'aime pas trop l'idée d'avoir des bilans spécifiques à une pathologie, comme on trouve parfois (par ex: il existe des batteries types pour cette pathologie).

 

Comme pour un autre patient, j'évaluerai les différents type d'attention.

- la vigilance

- l'alerte (phasique et tonique)

- l'attention sélective

- l'attention soutenue

- l'attention divisée

- les différents composants de la mémoire de travail

- la vitesse de traitement

 

Après je pense qu'on va aussi évaluer la mémoire (dans différentes modalités verbales, visuelles)

les habiletés visuo-perceptives, visuo-spatiales, visuo-constructives?

les capacités d'organisation et de planification

et on va surtout s'attacher à faire le lien entre les déficits observés et les plaintes du patients, son handicap.

 

Pour le choix des outils, je pense qu'ils peuvent aussi dépendre de l'âge du patient, de son niveau socio-culturel, de ses plaintes, du degré d'évolution de la maladie.

 

Ce qui t'intéresse, c'est de connaître les outils utilisés? De connaître la nature des déficits qu'on retrouve le plus fréquemment chez ses personnes?

ou plus largement le rôle et l'intérêt du bilan neuropsychologique avec cette population?

 

Je pense que mes collègues vont compléter, mais n'hésites pas à poser des questions plus précises.

  • Like 5

Hélène Vichard
Membre du CBPNCM 

Adhérente à la FFPP et au SNP

Membre du CA de l'OFPN de 2014 à 2017

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

Bonjour, 

 

Oui, voilà, je cherche des noms de bilans validés que pourraient utiliser les neuropsychologues, tel que par exemple le test du Stroop, le Trail Making Test, le Go/no-go ... Ils ne sont pas validés exclusivement pour la SEP mais peuvent être utilisés avec ce type de population. Je sais qu'il existe des bilans dits "maisons" mais je suis plutôt dans la recherche de bilans validés.

 

Merci beaucoup pour votre réponse,

Anthony

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Anthony,

Merci pour l'intérêt que vous portez à la neuropsychologie et pour votre demarche auprès des professionnels.

Votre question contient un terme inadéquat : on appelle "bilan" l'ensemble des outils psychometriques utilisés + l'entretien exploratoire. Ce que vous citez en exemple sont des tests ou outils psychométriques, qui ne mesurent qu'un élément / processus cognitif. Ainsi, le stroop peut être utilisé dans un bilan pour un patient SEP, mais en aucun cas ne peut constituer un bilan complet. De même qu'une liste de tests, si complète soit elle, ne sera jamais un bilan complet : le neuropsychologue met également en eoivre son sens clinique dans le recueil d'informations, recueil de la plainte, observations, evaluation de la thymie, etc, qui font partie intégrante du bilan et expliquent la nécessité de la formation' en psychologie clinique pour une bonne interpretation des performances sur les outils psychométriques.

En comparaison, c'est comme si vous demandiez à un médecin quels outils il utilise pour diagnostiquer la grippe : sthetoscope, tensiomètre... :-)

Par ailleurs, votre thème de mémoire nous questionne (en fait, je devrais dire "me" pour ne pas parler pour mes collegues) car notre profession subit des temps difficiles ou nous avons du mal à faire reconnaitre notre spécificité, et où beaucoup d'autres professions, ergo et ortho notamment, utilisent les outols neuropsychologiques sansformation suffisamment appropriee. Je pense que vous trouverez donc une certaine rréticence à voir partager ces outils, qui sont protégés et dangereux si l'on ne sait les manipuler : le scalpel ou l'IRM ne sont pas mis dans les mains de non médecins; nos outils ne sont pas non plus partagés sans precautions.

Aussi, pouvez vous nous expliquer si votre objet est de decrire purement le travail du Neuropsy, ou bien d'indiquer de façon détaillée comment faire un bilan cognitif de sep, de telle sorte que vous pourriez le réaliser ensuite?

Si tel est votre souhait, je ne peux que vous encourager à poursuivre une formation en neuropsychologie : votre mztier est fort riche et complementaire au notre, il me semble qu'il n'est nul besoin de chercher ailleurs des objets d'étude.

J'espère que ma reponse ne vous paraitra pas trop brutale, et je reste à votre disposition pour plus d'échanges ! :-)

Bien cordialement et en vous souhaitant bon courage dans vos recherches :-)

  • Like 14

http://neuro-psychologie-montpellier.blogspot.com/

Eve Richaud, Psychologue clinicienne, spécialisée en neuropsychologie du vieillissement
Consultation Mémoire, EHPAD, Cabinet libéral

Membre de la société secrète des membres du mois 2013

PDG auto-proclamée du fan-club des vidéos Fanfan et Guigui : L <3 VE FOREVER

Link to comment
Share on other sites

Merci Eve de cette réponse claire et concise, je me demandais moi même comment faire passer les idées que tu as bien écrites.

 

Anthony, peut être peux tu décrires plus amplement ton projet?

Cécile Caillet, psychologue spécialisée en neuropsychologie

CH de Dax,

Hôpital de jour de psychogériatrie

Psychothérapeute TCC (IRCCADE)

Link to comment
Share on other sites

Si la question est : existe t'il une batterie de tests spécialement conçue et normée pour les patients présentants une SEP, la réponse est : oui, la BCcogSEP, de Dujardin.

  • Like 4

Catherine MERTZ

Neuropsychologue 50% CMRR - CHRU Besançon (25)

Psychologue TCC Maison de Santé VAUBAN, 9A rue S. Mallarmé - Besançon (25)

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

Bonjour,

 

Je comprend totalement votre remarque.

 

Il est vrai que je me suis mal exprimé dans mon message.

Premièrement, je ne compte en aucun cas m'approprier le travail des neuropsychologues. Il est vrai que je parle dans mon mémoire des tests (et non des bilans) neuropsychologiques, dans ma partie théorique. Je l'ai amené d'une façon à dire que ces tests sont réalisés par les neuropsychologues, mais d'une façon très exceptionnel (absence de neuropsy dans la structure par exemple...) peuvent être réalisés par d'autres professionnels tels que les ergothérapeutes qui ont un rôle également dans les troubles cognitifs (également du fait de leur complémentarité avec les neuropsychologues, comme vous avez dit dans votre message). D'une façon générale, les ergothérapeutes réalisent des tests dits "écologiques" tels que le tests des errances multiples ou le test de l'omelette et du gâteau au chocolat. Cependant, la pratique d'aujourd'hui amenant les professionnels à travailler en collaboration pluridisciplinaire les amène à partager les informations des bilans permettant une prise en charge optimale des patients. Il est écrit également que les professionnels de santé réalisant ces tests, excepté neuropsychologues, peuvent avoir de préférence une formation qui leur permettra de faire passer ces tests d'une manière pertinente. (Bien sûr, ce n'est pas écrit comme ça, mais c'est l'idée que j'ai amené).

 

D'une façon plus générale, je décris dans mon mémoire les tests et bilans effectués afin de réaliser une évaluation des troubles attentionnels et cognitifs, sans me soucier de la profession qui la réalise de la manière la plus adéquate possible. (ou très peu)

 

Pour en revenir au test, le BC-Cog Sep est bien un bilan que j'ai mentionné dans mon mémoire. Merci pour votre réponse.

Auriez-vous d'autres tests validés (tel que le stroop, le go/no-go, le WCST... comme je l'ai dit précédemment. Je donne ces exemples de tests sans savoir si les neuropsychologues les utilise en réalité concernant les patients atteints de SEP) que vous seriez susceptibles de réaliser "sur le terrain" avec des personnes atteintes de sclérose en plaques?

 

Anthony

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...
Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...