Jump to content
Le forum de l'OFPN
  • DominiqueC
    DominiqueC

    Qu'est ce qu'un psychologue expérimentaliste


    Le site thepsychologist.org.uk offre de nombreuses archives en accès libre et parmi celles-ci, un entretien daté de 1959 avec Frederic Charles Bartlett à propos de ce qui fait un bon psychologue expérimentaliste. Je vous propose une retranscription des principales idées de son entretien.

    Frederic Bartlett (1886-1969) est célèbre pour avoir présidé la première chair de psychologie expérimentale en Angleterre en 1931 ainsi que pour ses nombreuses recherches sur la cognition, en particulier la mémoire.

    Le premier point développé par Bartlett est l'absolue nécessité d'avoir d'autres champs d'intérêt que la psychologie. Pour lui, aucun psychologue passé ou à venir ne peut être un bon experimentaliste s'il ne vit que dans son domaine d'expertise ou qu'il échoue à relier ses autres intérêts à ses recherches. De même, un psychologue ne peut devenir un bon scientifique s'il n'a pas d'autres domaines d'expertise.

    Deuxièmement, le psychologue devra être fidèle à la nécessité des preuves. Celles-ci peuvent être collectées de manière fortuite, ou dans des situations contrôlées/provoquées. Aussi longtemps que le psychologue scientifique maintient son regard dans cette direction avec toute l'honnêteté nécessaire, peu importe la manière dont la collecte démarre. Les preuves doivent, par contre, pouvoir passer d'une situation à une autre par la suite, une preuve collectée de manière spontanée doit pouvoir être vérifiée dans une condition plus expérimentale par exemple.

    11-12-11.jpegTroisièmement, lors de la formation à la psychologie expérimentale, le meilleur point de départ reste une condition expérimentale bien préparée de par sa capacité à contrôler la variabilité. Toutefois, il n'existe aucune raison pour que toutes les expériences soient modelées sur les méthodes conventionnelles de la psychophysique. Le psychologue doit pouvoir refuser d'être limité par ces méthodes issues de la moitié du 19e siècle. Il n'existe aucune expérience dans laquelle toutes les conditions sont sous contrôle expérimental. Chaque psychologue doit donc autant faire preuve de sagesse que d'efficacité scientifique. Si Bartlett ne sait pas comment améliorer sa sagesse, il souligne qu'au final, ce qui est important est de savoir où et comment récolter les preuves afin de pouvoir progresser au-delà de ces accumulations et tester de nouvelles preuves. La clinique est indéracinable de l'expérimentation psychologique selon Bartlett.

    Quatrièmement, une fois la période de formation passée, Bartlett croit fermement qu'il est de loin plus légitime d'utiliser des conditions expérimentales préparées afin de tester des idées. Deux raisons à cette position: cela garde les psychologues expérimentaux de faire des expériences pour le simple fait d'obtenir des résultats facilement ou facilement manipulables, deuxièmement les conditions expérimentales préparées ont à trait avec les opérations, activités et items comportementaux mis en place de manière successive dans un ordre cohérent et vers un but.

    Cinquièmement, un bon psychologue doit être capable de faire la distinction entre les problèmes de processus, qui sont causaux et les problèmes de structures, analytiques et descriptifs. Les outils statistiques ne seront pas les mêmes selon la nature du problème.

    Sixièmement, un psychologue qui souhaite arriver à quelque chose ne peut le faire qu'en respectant le comportement humain. Pas seulement dans le sens qui lui est donné sur le plan expérimental, mais bien plus encore en rejetant les visions cyniques ou désinvoltes. Selon Bartlett, la nature humaine est fondamentalement décente.

    Enfin, septièmement, puisqu'il n'y a presque aucun intérêt humain qui ne soit pas lié aux sciences psychologiques et puisque chacun d'entre eux tend à développer ses propres méthodes et lexiques, il n'y a presque aucun espoir pour un psychologue qui ne serait pas préparé à être également un excellent collaborateur.

    Le psychologue expérimentaliste devra être capable de donner et de recevoir des critiques incisives sans pour autant perdre son respect pour lui-même, mais aussi pour les autres. Il devra être tolérant, mais pas indécis, impitoyable, mais pas injuste, honnête à propos de ses hypothèses et ses observations, il saura poser des questions lorsqu'il ne sait pas et donner du crédit aux autres lorsque c'est dû sans être trop affecté lorsqu'il n'en reçoit pas en retour.

    Source: http://www.thepsychologist.org.uk/archive/archive_home.cfm/volumeID_23-editionID_195-ArticleID_1766-getfile_getPDF/thepsychologist/1210bart.pdf

    ou ici What makes a good experimental psychologist.pdf

    User Feedback

    Recommended Comments

    Merci Marie :) Et pourquoi pas mettre en jeu prochainement un super t-shirt "i love experimental neuropsychology" ??

    De la première "règle" à la dernière, je trouve qu'il y a une grande sagesse dans les propos de Bartlett... Ca mériterait bien de figurer quelque part dans notre formation.

    Link to comment
    Share on other sites

    un t-shirt un t-shirt c'est bien mais un pin's c'est mieux ! et plus discret surtout ! :-D

    Merci à toi Dom de diffuser les propos de Bartlett. Chacun devrait venir s'y référer :kile:

    Link to comment
    Share on other sites

    Le pdf n'est plus accessible, quelqu'un pourrait me l'envoyer svp ?

    Je ne sais pas si quelqu'un a répondu à ta demande depuis Mathieu mais je viens de te l'envoyer en mp. Pour ma part, le pdf fonctionne !

    Link to comment
    Share on other sites



    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...