Jump to content
Le forum de l'OFPN
  • DominiqueC
    DominiqueC

    L'incidence de la démence accroit plus lentement après 90 ans


    Bien que la démence augmente significativement au delà de 70 et 80 ans, les choses sont moins clairs sur l'évolutivité passé ces tranches d'âges avec des descriptions en plateau et d'autre en diminution après 85 ans. La faible proportion de personnes de plus 85 ans non démentes limitent évidemment les données.

    Quelques études récentes suggèrent d'ailleurs que l'incidence de la démence tendrait à devenir stable après 85 ans (Gao S. et al., 1998 ; Miech et al., 2002).

    L'âge et l'histoire familiale étant 2 facteurs particulièrement associés au risque de démence, la compréhension spécifique du rôle de l'âge s'avère crucial dans l'étude des facteurs de risque de la démence.

    Les auteurs ont utilisé la Bronx Aging Study qui a pour particularité d'avoir étudié durant plus de 21 ans, une population âgée à l'entrée entre 75 et 85 ans.

    Méthodologie :

    Population : cohorte BAS (n=488) avec en critères d'exclusion entre autre : maladie de parkinson idiopathique à l'entrée, alcoolisme, pathologie en stade terminal, déficit visuel ou auditif sévère et bien sur présence de démence.

    Evaluation clinique : elle s'est effectuée tous les ans jusqu'au décès ou la perte de contact grâce à des échelles standardisées.

    Evaluation neuropsychologique : les auteurs ont utilisé la Blessed Information-Memory-Concentration test, l'échelle verbale et de performance de Weschler, la Fuld Object Memory évaluation test et l'échelle de dépression de Zung.

    Critéres de démence : le diagnostic a été défini par un groupe comprenant des neurologues, des neuropsychologues ainsi qu'un gériatre selon les critères du DSM III puis du DMS III-R.

    Résultats :

    127 personnes ont développé une démence durant le suivi parmi lesquelles, 65 ont été diagnostiquées avec une probable ou possible maladie d'Alzheimer (MA) et 28 avec une probable ou possible démence vasculaire (VaD).

    Il n'a pas été retrouvé d'effet du sexe ou de l'ethnie dans la conversion. Les personnes qui ont converti présentaient des scores plus faibles au Blessed Test au début de l'étude bien que les scores moyens étaient dans les normes.

    Tout type de démence confondu, le taux de démence a augmenté tous les 5 ans avec 1,71 cas pour 100 dans la tranche des 75-79 ans jusqu'à 14,52 cas pour 100 chez les 95 ans et plus.

    L'étude a montré que le taux de démence continue d'augmenter après 85 ans mais pas à la même vitesse que pour les tranches d'âges plus jeunes.

    Discussion :

    Les résultats de cette étude tendent à démontrer que l'incidence de la démence continue d'augmenter au delà de 85 ans mais de manière plus lente.

    Ces résultats suggèrent que dans les groupes les plus âgés, la démence ne serait pas une conséquence inévitable de l'âge mais plutôt la conséquence de facteurs de risque associés à l'âge. Dans ce sens, de précédentes études de projection surestiment probablement l'impact de la démence chez les groupes les plus âgés.

    Une étude (Gao et al., 1998) a trouvé un effet significatif de l'âge sur l'incidence de la démence. L'accélération de l'incidence tendait à diminuer avec l'avancer en âge avec un taux de démence triplant avant 64 ans, doublant entre 64 et 75 ans et passant à 1.5 autour de 85 ans.

    Source : C.B. Hall, J. Verghese, M. Sliwinski et al., Dementia incidence may increase more slowly after age 90, Neurology 2005 ;65 :882-886

    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.



    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...