cahiers 07. Point de vue : WoMeMoRe : Développement d’une intervention cognitivo-motrice innovante auprès des patients présentant une lésion cérébrale acquise en phases aiguë et post-aiguë. Illustration avec une étude de cas 1.0.0

5.00 EUR

Sign in to follow this  

marinehudd

About This File

Titre : WoMeMoRe : Développement d’une intervention cognitivo-motrice innovante auprès des patients présentant une lésion cérébrale acquise en phases aiguë et post-aiguë. Illustration avec une étude de cas
Auteurs : Signe ANDERSEN, Vicente CASTRO-YEGUAS, Robert MORELLI, Ivanna GUADALUPE MANNO, Jean-Michel FORNARI, Manuelle FOURNIER-MEHOUAS, Ikram TIDAFI-BAYOU.
Mots clés : Lésion cérébrale acquise, Réhabilitation, Mémoire de travail, Équilibre, Pluridisciplinarité
Référence : Andersen, S., Castro-Yeguas, V., Morelli, R., Guadalupe Mannon, I., Fornari, J.-M., Fournier-Mehouas, M. et Tidafi-Bayou, I. (2020). WoMeMoRe : Développement d’une intervention cognitivo-motrice innovante auprès des patients présentant une lésion cérébrale acquise en phases aiguë et post-aiguë. Illustration avec une étude de cas. Les Cahiers de Neuropsychologie Clinique, 7, 37-48.
Catégorie : NEUROPSYCHOLOGIE DE L’ADULTE – POINT DE VUE

 

Résumé : En présence simultanée de déficits cognitifs et moteurs suite à une lésion cérébrale acquise, le patient peut se trouver en double difficulté car la mémoire de travail et l’attention sont impliquées lors des premières phases de ré-apprentissage moteur en réhabilitation. Ainsi, nous avons développé une intervention cognitivo- motrice pluri-disciplinaire nommée WoMeMoRe (Working Memory Motor Rehabilitation) en nous appuyant sur nos compétences respectives en tant que neuropsychologue et kinésithérapeute. L’intervention permet de stimuler les mémoires de travail spatiales et kinesthésiques tout en faisant un travail moteur au lit, assis ou en déplacement en phases aiguë et post-aiguë. Nous présentons une étude de cas pour illustrer l’intervention. Le patient montre une bonne adhésion aux exercices malgré des troubles cognitifs et comportementaux sévères. Au fur et à mesure des séances, nous pouvons lui présenter des exercices d’un niveau de difficulté de plus en plus élevé. Une évaluation pré- et post-intervention est réalisée. Ses capacités de mémoire de travail spatiale et kinesthésique, d’attention visuelle et d’équilibre ont progressé à l’évaluation post-intervention alors que ses capacités de mémoire de travail auditivo-verbale sont restées relativement stables. Il serait important de mesurer l’efficacité et la répercussion fonctionnelle de cette prise en charge par la réalisation d’une étude scientifique.

 

Téléchargement gratuit pour les membres de l'OFPN.
Pour acheter cet article, contactez : tresorerie(AT)ofpn.fr