À propos de ce fichier

Titre : Initiation à la pratique expertale en neuropsychologie

Auteurs : Anne-Marie Cauletin-Gillier

D'après la présentation de Marie-Christine Gély-Nargeot.

Résumé :

Cet atelier vise à présenter les connaissances de base et les grands principes directeurs des règles de procédure applicables aux mesures d’instruction confiées à un psychologue par la justice. Il vise également à échanger sur les différents aspects (théorique, méthodologie, éthique) de l’expertise neuropsychologique à travers la présentation de cas. Dans un premier temps, qui se voudra très pratique, seront ainsi exposés les grands principes directeurs qui régissent la pratique expertale judiciaire avec le statut légal de l’expertise neuropsychologique, la procédure pour devenir neuropsychologue expert judiciaire, les différentes missions confiées, la procédure légale et le déroulement d’une expertise neuropsychologique. Puis dans un second temps seront présentées différentes études de cas qui permettront d’échanger sur la pratique de l’expertise neuropsychologique du dommage cérébral. Lors de l’expertise psychologique du dommage cérébral, les conclusions des magistrats portent essentiellement sur le « chiffrage » des séquelles à retenir. Pour ce faire, le psychologue expert a pour rôle préliminaire de « dé-chiffrer » le comportement. Toutefois, ce travail n’est que rarement simple, puisque le traumatisme subi peut précipiter une décompensation psychique, et les lésions cérébrales peuvent entraîner des troubles du comportement et de la personnalité. Nous illustrerons notre propos par différentes présentations de cas, où en l’absence de cette approche holistique des états mentaux et du comportement, les tableaux cliniques furent interprétés de façon erronée et attribués à tort, induisant alors de lourdes conséquences en matière d’imputabilité et donc de réparation du dommage subi. Enfin, l’encadrement de l’activité du psychologue expert par la législation et l’éthique judiciaire d’une part, par le code de déontologie des psychologues d’autre part, ne supprime pas les questions éthiques qui surgissent au cours de la pratique expertale. Nous les abordons à travers deux exemples.

Mots clés : Expertise ; Éthique ; Approche holistique ; Diagnostic différentiel ; Justice

Référence : Cauletin-Gillier, A.-M. (2013). Initiation à la pratique expertale en neuropsychologie. Les Cahiers de Neuropsychologie Clinique, 2, 52-57.

Catégorie : Hors série CNNC




Retour utilisateur

Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Guest
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Ajouter un commentaire…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.