L'observatoire

  • entries
    327
  • comments
    615
  • views
    18,266

Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret attribué au Pr. Patricia K. Kuhl

DominiqueC

2,304 views

Le jury international, présidé par le Pr. Albert Galaburda (Harvard Medical School, Boston, USA), a décerné le 29 novembre 2011 le 20ème Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret de la Fondation Ipsen (20.000€) au Pr. Patricia K. Kuhl (Université de Washington, Seattle, États-Unis). Elle a été récompensée pour ses travaux qui ont joué un rôle majeur dans la compréhension de l’acquisition du langage et de son système neuronal.

4-12-11.jpeg style="margin: 4px 10px 6px 4px; box-shadow: 1px 1px 10px #555">Les nourrissons peuvent distinguer tous les sons de toutes les langues, mais vers la fin de la première année, leurs capacités linguistiques commencent à diminuer. Ils discernent plus difficilement les différents sons des mots dans les autres langues que leur langue maternelle. Ce changement s’opère par l’interaction de deux facteurs : les capacités computationnelles et sociales. Les capacités computationnelles des bébés permettent l’apprentissage rapide des sons par sélection statistique et ceci nécessite des interactions sociales. L’imagerie neuronale utilisant la magnétoencéphalographie (MEG) est utilisée pour comprendre la neuroplasticité du cerveau des enfants par rapport au cerveau plus mature mais moins souple des adultes, ce qui explique les changements opérés lors de la période critique pour l’acquisition du langage. Elle a également étudié le développement du cerveau d’enfants bilingues. A partir de 10-12 mois, les bébés qui évoluent dans un environnement bilingue ne présentent pas de diminution de perception de sons comme pour les bébés monolingues. Ceci est une preuve de plus que les expériences contribuent à façonner le cerveau.

Patricia Kuhl est professeur des sciences du language et acoustiques de l’Institute for Brain and Learning Sciences à l’Université de Washington depuis 1977 et en est la co-directrice.

A propos du Prix de Neuropsychologie Jean-Louis Signoret

Créé en 1992, ce Prix de la Fondation Ipsen a été décerné à des spécialistes de renom: Eric Kandel (1992), Jacques Paillard (1993), Rodolfo Llinas (1994), Stephen Kosslyn (1995), Alfonso Caramazza (1996), Jean-Pierre Changeux (1997), Edoardo Bisiach (1998), Joseph LeDoux (1999), Joaquin Fuster (2000), Stanislas Dehaene (2001), Deepak Pandya (2002), Uta Frith (2003), Hanna et Antonio Damasio (2004), Marc Jeannerod (2005), Faraneh Vargha-Khadem (2006), Alvaro Pascual Leone (2007), Elizabeth Warrington (2008), Pierre Maquet (2009) et Giacomo Rizzolati (2010).

Le jury est composé de : Albert Galaburda (Harvard Medical School, Boston, Etats-Unis), Président, Jocelyne Bachevalier (Emory University, Atlanta, Etats-Unis), Laurent Cohen (Hôpital de la Salpétrière, Paris, France), Branch Coslett (University of Pennsylvania, Philadelphia, Etats-Unis), Richard Frackowiak (CHUV, Lausanne, Swisse), Didier Hannequin (Hôpital Charles Nicolle, Rouen, France), Kenneth Heilman (University of Florida, Gainesville, Etats-Unis), Bernard Laurent (Hôpital Bellevue, Saint-Etienne, France), Kimford Meador (Emory University, Atlanta, Etats-Unis), Michel Poncet (C.H.U. Hôpital Timone, Marseille, France), Donald Stuss (The Rotman Research Institute, Toronto, Canada)

Source: http://www.ipsen.com/sites/default/files/communiques-presse/CP%20Prix%20Neuropsychologie%20Patricia%20K%20Kuhl.pdf



0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.