• DominiqueC
    DominiqueC
    Sign in to follow this  

    Essentials of Assessment Report Writing

    Dans la série Essentials of… je voudrais… celui sur le compte rendu !

    Comme les autres ouvrages (Cf. Essentials of Neuropsychological Assessment ) l’organisation est strictement la même. Les chapitres sont bien structurés avec des encadrés pour rappeler brièvement les points clés et un petit « Test yourself » afin de s’assurer que le minimum vital a été intégré ! le tout en environ 290 pages dans un format de poche (de grandes poches américaines certains diront).



    Elizabeth Lichtenberger, auteur d’une écrasante majorité des ouvrages de cette série a scindé le livre en (à peu prés) 8 parties.

    Dans la première partie, l’auteur discute de l’aspect purement technique de l’écriture du compte rendu. Il y est donc abordé l’organisation logique du document, l’art de faire des transitions, l’importance du choix des mots et des considérations sur la taille des paragraphes et du compte rendu. De manière didactique, un certain nombre d’erreurs sont exposées avec les moyens d’y pallier. De manière toujours aussi concrète, des conseils sont formulés sur la grammaire à employer, la ponctuation etc. Soyons honnêtes, puisqu'il s'agit d'anglais, il est assez difficile d'en tirer pleinement profit malheureusement.

    En guise de deuxième partie, nous retrouvons la question du motif de la consultation ainsi que l’anamnèse. De nombreux exemples de motifs sont donnés avec des conseils sur les éléments à préciser en fonction de la question de départ. Les auteurs discutent également de la manière d’obtenir des informations durant l’anamnèse et de la structure que devrait prendre l’entretien. Des conseils sont élaborés pour obtenir des informations chez des patients réticents ou plus simplement timides par exemple. C'est une partie qui m'a beaucoup intéressé et qui contient des conseils vraiment utiles à mon avis, tout comme le chapitre qui suit.

    Celui-ci porte sur la manière de relever les comportements du patient, notamment durant l’évaluation. Des comportements clés sont définis avec leurs interprétations et la manière de les reporter dans le compte rendu par exemple. Des conseils sont donnés sur la manière d’interpréter la communication, la réponse à l’échec, le niveau d’activité ou encore certains comportements inhabituels. Des outils d’évaluation sont succinctement présentés comme la GATSB ou la K-WIIS.

    Une partie est dévolue aux scores et à leurs interprétations. Il y est question de la manière d’organiser les résultats dans le bilan (domaine par domaine, habilité par habilité ou test par test) avec des réflexions sur la forme que devrait prendre le contenu (global vers spécifique, informations standardisées puis résultats informels etc.). Des techniques sont présentées afin de faire ressortir au mieux les résultats au sein du document. Les informations sont intéressantes et peuvent apporter, sans aucun doute, un plus à notre méthode de travail.

    Le cinquième chapitre a pour objet les impressions diagnostiques et la synthèse. Vous y trouverez des éléments sur la manière de combiner certains résultats et les hypothèses que vous tentez de défendre, la manière d’utiliser une codification (DSM-IV et ICD-10) et des conseils pour décrire vos impressions cliniques. Enfin, il est discuté des techniques de synthèse avec des clés à respecter comme l’aspect concis, la non intégration de nouvelles données, le bannissement de termes ambigus ou vagues par exemple.

    Un chapitre est réservé à l’évaluation de la personnalité avec une présentation des outils et des techniques pour présenter correctement les éléments relevés. De nombreux exemples concrets sont fournis mais je pense pour ma part que cette partie n'était pas indispensable.. Peut être est-ce une question de pratique...

    Le septième chapitre concerne les recommandations, éléments indispensables à un compte rendu pour les auteurs. Les principes généraux sont présentés tout comme les erreurs à ne pas commettre. Des exemples de recommandations, pour les troubles développementaux, sont également exposés.

    Enfin, le livre se termine sur des ressources bibliographiques, des adresses électroniques et la présentation de plusieurs comptes rendus complets.

    En conclusion...

    Je dirais que le livre mériterait de figurer dans une bibliothèque de neuropsychologue. Maintenant, il est fortement orienté chez l’enfant (Kaufman oblige…), à travers ses exemples et les outils présentés, ce que je trouve pour ma part dommage. Il n’en reste pas moins que les points développés se veulent généraux et sont vraiment écrits avec un anglais accessible et scolaire. L’aspect culturel n’est pas absent… ce qui pourrait rebuter certaines personnes à mon avis (on y parle de client, l’activité libérale est très présente dans les considérations développées, l'aspect grammatical et orthographique sont inutilisables etc.). Malgré tout, nous n’avons pas (pour la plupart d’entre nous), dans notre cursus, de formation sur le compte rendu malgré l’aspect tout à fait central de celui-ci. Même si certains conseils semblent naturels, même si nous pensons maitriser à peu de chose prés notre art, il ne me semble pas dénué de sens de refaire le point sur ce domaine avec un livre très synthétique et pas trop coûteux. Bref, les étudiants comme les professionnels pourront y trouver des éléments de réflexion et c'est déjà pas mal je trouve.

    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Recommended Comments

    Merci Dominique pour cette présentation. Je suis assez fan de cette collection des Essentials qui est tout à fait accessible même pour ceux qui ne sont pas des pros en anglais. C'est clair, c'est simple, c'est didactique et en plus c'est pas cher!

    Pour compléter sur cet ouvrage (qui n'est pas mon préféré de la collection), je souhaitais souligner que les auteurs ne sont pas à proprement parlé, des neuropsychologue mais plutôt des psychologue de l'éducation. Il s'agit évidemment d'auteurs prestigieux et on ne présente plus les Kaufman. Toutefois au niveau des compte-rendus, on se rend compte que les auteurs ont privilégiés des batteries et beaucoup moins l'usage de tests neuropsychologiques classiques.

    L'ensemble est très tournée vers les troubles des apprentissages en contexte scolaire, ce qui reflète le domaine d'expertise des auteurs. Cela dit évidemment, c'est un très bon ouvrage à parcourir.

    D'autres ressources traitent plus spécifiquement du bilan neuropsychologique en pédiatrie, mais sont il est vrai, moins didactiques. Enfin l'ouvrage de Braaten, plus orienté vers le bilan psychologique en général, est une très bonne ressource que je conseille vivement.

    D’Amato, R. C., Fletcher-Janzen, E., & Reynolds, C. R.(2005). Handbook of School Neuropsychology (1st ed.). Hoboken, NJ:Wiley. (Chapitre 9)

    Semrud-Clikeman, M., & Ellison, P. A. T. (2009). ChildNeuropsychology: Assessment and Interventions for Neurodevelopmental Disorders,2nd Edition (2nd ed.). New York, NY: Springer. (Chapitre 7)

    Reynolds, C. R., & Fletcher-Janzen, E. (2008). Handbookof Clinical Child Neuropsychology (3rd ed.). New York, NY: Springer.(Chapitres 9 & 10)

    Rourke, B., Rourke, S., & Vlugt, H. v. d. (2002). Practiceof Child-Clinical Neuropsychology: An Introduction (Studies on Neuropsychology,Neurology and Cognition). Taylor & Francis.) (Chapitre 1)

    Braaten, E. B. (2007). The Child Clinician’s Report-Writing Handbook (The Clinician’s Toolbox). The Guilford Press.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Un grand merci pour cette petite présentation... Je ne connaissais pas cette série. Les prix font plaisir, on peut les trouver neufs en ligne pour moins de 20€, ce qui est loin d'être négligeable, sachant combien on peut commencer à débourser lorsque l'intérêt se tourne vers la littérature anglo-saxonne.

    Les thèmes de la série semblent divers et variés, il y a par exemple un "essentials" concernant le Weschler Non-Verbal, que je viens d'acheter... Je vais faire suivre le livre aussi dans les achats, je pense !

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Et bien, merci à vous deux pour vos réactions ainsi que pour ton complément bibliographique Antoine, je ne doute pas que d'autres lecteurs y trouveront leur compte :)

    Je travaillais ce bouquin avec mes stagiaires au début de mon activité. je ne le fais plus par manque de temps mais je pense que ca peut être un bon point de départ pour discuter de la rédaction du compte rendu.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites


    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.