• DominiqueC
    DominiqueC

    Sciences et Journalisme : Des liaisons dangereuses ?


    Avec un peu de retard, je tiens tout de même à vous présenter un papier sorti fin juin dans le respectable The Guardian .

    Ben Goldacre s’est appuyé sur un travail particulièrement conséquent de Gary Schwitzer, ancien journaliste américain reconverti en webmaster. Schwitzer évalue la pertinence, au quotidien, des publications scientifiques dans le monde via son site : http://www.healthnewsreview.org/

    Or donc, le journaliste de Heathnewsreview.org s’est illustré en publiant un article dans la revue PLoS : How Do US Journalists Cover Treatments, Tests, Products, and Procedures? An Evaluation of 500 Stories .

    La conclusion a eu, pour le moins, l’effet d’une douche froide : seul 35% des papiers ont présenté un taux de satisfaction acceptable d’un point de vue scientifique (méthodologie, présentation des données, etc.). Pour Schwitzer, la science serait plus une affaire de quelques hautes autorités en blouse blanche qu’une approche rigoureuse se basant sur des descriptions minutieuses et des justifications scientifiques, seules démarches susceptibles de garantir les conclusions des chercheurs.

    Le journaliste du Guardian note que si les faits ne sont pas nouveaux, ils n’en restent pas moins graves si l’on considère que plus que les médecins ou les prêtres, ce sont aujourd’hui les journalistes que l’on écoute le plus ! La question serait donc loin d’être triviale…

    Ben Goldacre rapporte, par exemple, qu’en 2005 le périodique Medical Journal of Australia s’est intéressé à l’impact du cancer du sein de Kylie Minogue, la belle australienne, sur le nombre de rendez-vous pour une mammographie. Ce chiffre a augmenté de 40% durant les deux semaines de couverture intensive des médias australiens et était encore supérieur d’un tiers après 6 semaines. La tranche d’âge 40-69 ans s’est massivement orientée vers les centres de dépistage avec une augmentation sans précédent de 101% !

    Une revue de la base de données de la Cochrane Collaboration a également mis à jour 5 études ayant porté sur l’utilisation spécifique de soins médicaux à la suite de couvertures médiatiques particulières. De manière systématique, si la couverture était positive, le recours aux soins spécifiques augmentait, si la couverture était négative, le recours baissait.

    Pire ? Je ne sais pas mais le public n’est pas la seule victime de cet impact médiatique, le milieu médical le serait tout autant : après une large couverture sur la fasciite nécrosante, le nombre de demande de bilans concernant le streptocoque du groupe A a augmenté sans commune mesure dans un service d’urgence américain (de moins d’une centaine de bilans à plus de 1000 à la suite de la couverture médiatique).

    Pire encore ? À vous de juger mais les strates académiques elles-mêmes ne semblent pas épargnées par l’influence des médias : un papier publié dès 1991 dans la très célèbre revue New England Journal of Medicine a montré que si une étude était couverte par le New York Times, elle avait alors beaucoup plus de chance d’être citée dans d’autres périodiques scientifiques.

    Comme le dit Ben Goldacre, les gens lisent la presse… En dépit de tout ce que nous pouvons savoir sur elle, il reste bien difficile de ne pas considérer son contenu autrement que comme une vérité !

    [Pour rappel, la revue PLoS pour Public Library of Science est une organisation à but non lucratif qui se donne les moyens de libérer les publications scientifiques en prenant le contre pied des portails actuels qui ne sont accessibles qu’à des coûts d’abonnement excessivement chers !. PLoS fournit à chacun la possibilité de lire et de distribuer librement le contenu du périodique, réputé pour la qualité de ses publications.]

    Source : Why reading should not be believing

    Deux portails du même type que Healthnewsreview : http://www.mediadoctor.org.au/ et http://www.mediadoctor.ca/

    vidéo flash sur le projet PLoS : http://www.plos.org/downloads/flash.html

    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.



    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.